Association des Professionnels pour la Promotion de l'Emploi sur Internet

Tous les communiqués

23/09/2009 - Les banquiers britanniques restent sceptiques sur l'impact à long terme des réformes proposées pendant le G20 mais acceptent que les niveaux de rémunération soient limités.


Les banquiers britanniques restent sceptiques sur l'impact à long terme des réformes proposées pendant le G20 mais acceptent que les niveaux de rémunération soient limités.

Alors que les chefs d'Etat se sont réunis à Pittsburgh pour discuter des recommandations des ministres des finances du G20 pour réformer le secteur financier, la dernière enquête d'eFinancialCareers.com, le site leader en gestion de carrière pour les professionnels de la finance, indique que les banquiers du Royaume-Uni sont très partagés sur les propositions prévues et sur leur impact potentiel sur la stabilité du système bancaire. En effet si elles étaient appliquées, une petite majorité (53 %) estime que cela pourrait être positif, alors qu'une forte minorité (47 %) pense le contraire.

Toutefois, l'étude réalisée auprès de 465 professionnels de la finance montre qu'il existe un large consensus sur la limitation future des rémunérations dans la finance : 44 % pensent que les enveloppes de rémunération globales devraient diminuer en conséquence, et 35 % pensent qu'elles resteraient identiques. Néanmoins, 21 % estiment que les niveaux de rémunération pourraient encore augmenter à l'avenir.

Parmi les professionnels de la finance qui pensent que les niveaux de rémunération pourraient baisser suite à la mise en oeuvre des recommandations du G20, l'enquête menée par eFinancialCareers.com montre que les avis sont partagés sur l'ampleur des réductions qui en résultent. La majorité (56 %) déclare prévoir une chute de 10-25 % des packages de rémunération, 15 % pensent que la réduction sera inférieure à 10 % et un quart (24 %) anticipe une baisse de 26 à 50 %.

Toutefois, les résultats de l'enquête indiquent qu'une grande majorité des sondés ne se sent pas concernée par une réduction immédiate des enveloppes de rémunération dans le cas où les recommandations du G20 seraient mises en oeuvre. 88 % des répondants estiment que tout impact potentiel sur le versement des bonus ne devrait se manifester qu'à partir de 2010, voire au-delà.

Et quand on interroge les sondés sur les quatre mesures qui pourraient avoir le plus grand impact sur les niveaux de rémunération, 35 % citent les restrictions sur les bonus garantis, 33 % les augmentations en exigence de capital et 26 % la possibilité de récupérer les bonus versés en cas de pertes (Clawbacks). Seulement 6% pensent que ces propositions auront un impact significatif sur les packages de rémunération.

Les opinions des participants à l'enquête eFinancialCareers ont été beaucoup plus tranchées lorsqu'on leur a demandé quel élément de la réglementation sur les bonus en cours de discussion ils préféreraient ne pas voir être mis en oeuvre à la suite du sommet du G20. Le plafonnement des bonus en fonction d'un pourcentage du salaire a clairement été perçu comme étant le pire résultat possible.

John Benson, président et fondateur d'eFinancialCareers.com, commente : « Actuellement, les professionnels de la finance basés à Londres sont divisés sur l'impact futur des changements proposés sur la stabilité du système bancaire. De même, seul un petit nombre d'entre eux envisage un impact immédiat sur leur niveau de rémunération dans les mois à venir ».

Le sondage a été réalisé par eFinancialCareers.com auprès de 465 professionnels de la finance basés au Royaume-Uni entre le 17 et 24 septembre 2009. 49 % des personnes interrogées travaillaient dans le front office, 28 % dans le middle office et 23 % dans le back office. 37 % des sondés avaient plus de 10 ans d'expérience en finance.



A propos d'eFinancialCareers.fr

eFinancialCareers, une société du groupe Dice Holdings Inc., est le 1er site français d'offres d'emploi et de conseils en gestion de carrière dans les secteurs de la finance de marché, de la banque, de l'assurance et de l'audit. Notre site permet aux candidats de publier leur CV en ligne et d'avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à notre base de données de CV en ligne. Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère en exclusivité les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L'Agefi.fr, Reuters.fr et L'EXPRESS.fr. eFinancialCareers est aujourd'hui présent sur 18 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.
www.eFinancialCareers.fr

Contacts presse
Point Virgule
Céline Pardo - 01 73 79 50 62 - cpardo@pvirgule.fr
Marion Lauria - 01 73 79 50 67 - mlauria@pvirgule.fr



Actualité
En Avril, trouver une secrétaire d ... Plus de détails...
EDF, Thales et Dekra participent au ... Plus de détails...
StepStone booste l’alternance Plus de détails...
StepStone organise un Chat Energie ... Plus de détails...
> Toutes les actualités
Découvrez...
> Tous les membres